Gastroenterologue-lyon.fr

Coordonnées

Dr Billioud, Dr Guillaud, Dr Lot et Dr Quencez
Tel : 04 72 52 28 32
Fax : 04 72 17 58 69

Centre des consultations spécialisées de la Sauvegarde
1er étage
25 avenue des sources
69009 Lyon

Horaires :
Lundi au Jeudi de 8h à 18h.
Vendredi de 8h à 17h.
 
Prise de rendez-vous en ligne :
Avec le Docteur Billioud Avec le Docteur Guillaud Avec le Docteur Quencez Avec le Docteur Lot
 
 

Recherche médicale

Les études antérieures

La recherche clinique est actuellement fondamentale pour progresser dans la compréhension et le traitement de certaines maladies .


Elle s'appuie sur des textes précis issus de la loi Huriet. En résumé, les sujets participants doivent avoir lu et signé une fiche de consentement éclairé, qui précise le but de l'étude, la durée de leur participation, les procédures employées, le bénéfices et risques prévisibles ainsi que les désavantages, l'utilisation d'un médicament placebo, la confidentialité des informations recueillies, la couverture par une assurance.

 

- Suivi des mutations virales chez les patients atteints d'hépatite chronique active B traités par lamivudine avec la collaboration du Pr F. ZOULIM de l'INSERM. et le laboratoire Glaxo-Wellcome.La lamivudine constitue une avancée thérapeutique majeure dans le traitement des hépatites B repliquantes. Ce traitement très simple (une gelule de 100 mg par jour) expose néanmoins à l'apparition de souches mutantes YMDD, qui peuvent réactiver la maladie hépatique. Le but de cette étude est donc de rechercher, chez nos patients traités l'apparition précoce de ces mutants afin de les traités avec de nouveaux antiviraux.

- Etude de tolérance de l'interféron PEG ou retard PEGASYS SAFETY des laboratoires ROCHE:
Ce travail prospectif permet de traiter les patients naïfs (indemnes de tout traitement antiviral antérieur) ainsi que les patients ayant répondu favorablement, puis rechuté à un premier traitement. Celui ci peut être, soit une monothérapie utilisant l'interféron simple ou retard, soit une bithérapie ( interféron et ribavirine). Vous pouvez consulter notre mise au point sur le traitement de l'hépatite C sur les actualités du site ARMAD.

- Essai PEGASYS concernant les patients porteurs d'une hépatite chronique C de génotype 1B traités par une association d'INTERFERON PEG ou retard et de ribavirine avec le laboratoire Roche. Ce génotype est habituellement un facteur de moins bonne réponse à une bithérapie classique de 6 mois. Cette étude est importante, car elle propose, chez les répondeur, deux modalités de traitement ( interféron PEG seul ou associé à 800 mg de ribavirine) après la négativation de la charge virale C
 
Safety and efficacy of  combination therapy with peginterferon alfa-2 a (40kD) and ribavirin in the outpatient setting : prospective analysis of 197 patients with chronic hepatitis  C viral infection
T. FONTANGES, S. BEORCHIA, C DOUVIN, P DELASALLE, JM COMBIS, B HANSLIK, JP JACQUES, B FILOCHE, H DESMORAT, C CHANDELIER, D OUZAN
Gastroenterol Clin Biol 2007;31:566-572
Résultats et place du FibroScan pour le diagnostic non invasif de la fibrose . T. Fontanges, S. Beorchia, C. Grandjacques, B. Froissart, D. Rouhier Poster AFEF 2007
 

- Essai CHOC de l'ocréotide retard ou sandostatine-LP dans le traitement du cancer primitif du foie. Cette maladie, qui nécéssite une preuve microscopique par ponction de la tumeur hépatique, est souvent inaccessible à un traitement curatif. Le but de cette étude est d'augmenter la survie et la qualité de vie de nos patients, de suivre l'évolution de la masse tumorale et de diminuer les complications. L'étude est coordonnée par la Fédération Française de Cancérologie digestive.
- Etude d'un nouveau corticoïde du laboratoire CHIESI, le dipropionate de béclométhasone, dans la rectocolite hémorragique. Cette maladie n'a pas encore livré tous ses secrets et demeure souvent difficile à traiter. L'emploi de la forme orale ou rectale s'adresse à des patients traités par des dérivés de l'acide aminosalicylique et présentant encore du sang dans les selles. L'évaluation est simple sur l'amélioration clinique, les prises de sang et la coloscopie réalisées avant le début du traitement et un mois plus tard.
- Essai d'un nouvel agent régulateur de la motricité digestive dans le syndrome de l'intestin irritable. Cette affection bénigne touche de nombreuses personnes et se caractérise par des signes digestifs très larges, allant du simple ballonnement à de pénibles douleurs abdominales. Sa prise en charge médicamenteuse actuelle reste incomplète et expose à de fréquentes récidives pouvant conduire à une désespérante chronicité. Cette étude est simple, basée sur les critères cliniques de Rome, la négativité des explorations digestives et l'emploi de scores de douleurs ou d'inconfort abdominal durant 3 mois.
 
-ETUDE MOTUS – Etude multicentrique, contrôlée, randomisée, investigateur à l’aveugle,comparant 4g de mésalazine par voie orale en une prise par jour versus deux prises par jour chez des patients souffrant de rectocolite hémorragique en poussée.
 
Mesalazine foam enema versus mesalazine liquid enema in active left-sided ulcerative colitis. Cortot A.,Maetz D., Degoutte E., Meunier P.,,Tan G., Cazals J., Dewit O., Hebuterne X., Beorchia S., Grunberg B., Leprince E., D’Haens G., Forestier S., Idier I., Lémann M.Am J Gastroenterology 2008;103:3106-3114
- Essai PONTI des laboratoires BYK sur le soulagement du reflux gastro-oesophagien. Cette affection, très fréquente, entraîne une altération de la qualité de vie et reste accessible à des antisécrétoires gastriques Cette étude cherche à connaître le meilleur traitement du reflux, soit par une dose journalière de Pantoprazole, soit par un traitement à la demande de ce médicament durant 7 mois.
 
- Essai RAB-FRA-5 du laboratoire JANSSEN-CILAG. Il s'agit de comparer deux protocoles d'administration du rabéprazole 20 mg dans le traitement du reflux gastro-oesophagien multirécidivant. Chez des patients, porteurs d'une oesophagite non sévère, seront évalués un traitement en continu versus un traitement séquentiel afin de déterminer la meilleure modalité thérapeutique.
Tolerance and efficacy of an air-filled balloon in non-morbidly obese patients: results of a prospective multicenter study.  Mion F, Gincul R, Roman S, Beorchia S, Hedelius F, Claudel N, Bory RM, Malvoisin E, Trepo F, Napoleon B. Obes Surg 2007;17: 764‑9.
Ballon intra-gastrique et obésité : résultats d’une étude prospective multicentrique franco-belge avec le ballon Heliosphère Mion F., Renkes P., Coffin B., Van Calk M., Beorchia S., Claudez H., Escourrou J Laquiere A., Dalbies PA, Bulois P., Hagiage M., Muron S. Poster 297  JFHOD 2010